Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
colombo
Ballon d'or
Ballon d'or
Nombre de messages : 14388
Age : 46
Localisation : Devant son écran
Date d'inscription : 08/03/2006
http://berri.bbfr.net/portal.forum

Article du Midi-libre sur Christian Sarramagna

le Jeu 14 Juin 2007, 19:21
Edition du 14 Juin du Midi-libre


L'entraîneur de Sète en conflit avec son président

Christian Sarramagna ne sera probablement plus l'entraîneur du FC Sète la saison prochaine. Au club maritime depuis le début de la saison avec l'objectif affiché de remonter immédiatement en Ligue 2, l'ex-ailier gauche de l'AS.
Saint-Étienne est aujourd'hui un entraîneur meurtri. « Je n'ai jamais vu cela de ma vie » explique t-il d'un ton mesuré, « moralement, cette situation est très difficile à vivre. »

Pour Sarramagna, l'objet de ses tourments s'appelle Emile Anfosso. Un nom que l'entraîneur en poste du FC Sète s'évertuera toutefois à ne jamais prononcer. « J'ai reçu une éducation basée sur des valeurs humaines et sur le respect de l'être humain. A Sète, aujourd'hui, je ne retrouve plus rien de cela. Lorsque l'on s'attaque à l'intégrité d'une personne, on ne peut plus parler de sport. Je savais pourtant qu'ici rien n'était facile. Mais à ce point, c'en est trop... »

Homme de caractère, réputé pour ses dérapages verbaux, le président Anfosso ne s'était récemment pas caché de ne plus vouloir de Christian Sarramagna, pourtant sous contrat jusqu'en juin 2008. « Plus aucun joueur ne veut de lui » avait-il affirmé, « s'il ne part pas de lui même, il restera. Mais il n'aura plus d'adjoint ni d'entraîneur de gardien. Il devra se débrouiller tout seul. » Mécontent du manque de personnalité de son entraîneur et de sa manière de gérer le groupe professionnel, Anfosso, auquel on ne peut reprocher son manque d'implication, a donc choisi la méthode (trop ?) forte pour écœurer son entraîneur.

A ce jour, Sarramagna est toujours le coach du FC Sète. Mais dans l'esprit de l'ancien vert, poursuivre l'aventure est devenu quasiment impossible. « J'ai des contacts avancés avec Châteauroux, comme j'ai pu en avoir avec un club belge, un autre du Golfe Persique et deux équipes de National. Mais rien n'est signé. Rester à Sète ? Sincèrement, je ne pense pas que ce soitpossible. »

Sur un club en passe d'être racheté par des investisseurs toulousains, le technicien sétois ne tarit pourtant pas d'éloges. « Il existe un potentiel important pour en faire un bon club de Ligue 2 » estime t-il, « mais dans le contexte actuel, c'est difficilement envisageable. Aucun entraîneur n'a eu vraiment le temps de faire ses preuves. La solution ? Se mettre autour d'une table et revoir le fonctionnement du club. Ce sera probablement sans moi. Dommage, il y a vraiment du bon boulot à faire à Sète. »
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum