Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
colombo
Ballon d'or
Ballon d'or
Nombre de messages : 14637
Age : 46
Localisation : Devant son écran
Date d'inscription : 08/03/2006
http://berri.bbfr.net/portal.forum

Quand Gégé gardait les buts de la Berri

le Ven 01 Mar 2013, 07:43
Châteauroux -
Quand Gégé gardait les buts de la Berri



La passion foot de Gérard Depardieu



L'acteur Gérard Depardieu


Le mensuel So Foot consacre un étonnant article à la passion de Gérard
Depardieu pour le football. " A 17 piges, Gégé tape le cuir avec les
juniors de la Berrichonne de Châteauroux. Obélix se réfugie dans le
foot... quand il n’est pas trafiquant de cigarettes ou garde du corps de
prostituées. Gérard, qui mesure déjà 1,80 m à 12 ans, joue gardien de
but durant la saison 1965-1966. Pour déstabiliser les adversaires, il a
même sa petite astuce : « Je poussais des cris tellement forts que les petits attaquants en face n’osaient même plus tirer au but
» expliquait-il au site de la FIFA, en octobre dernier. Sur les
conseils de son ami, le comédien Michel Pilorgé, il plaque tout et
rejoint Paris. Bien qu’originaires de la même ville, c’est dans la
capitale que Gérard rencontre Michel Denisot. Les deux hommes se
fréquentent au bar de la rue Mouffetard, dans le Ve. A Châteauroux,
Gérard « traînait avec Jacky Merveille, un garçon encore plus baraqué
et jusqu'au-boutiste que lui. Quand on les voyait arriver, on changeait
de trottoir. Et s'ils demandaient l'heure, on leur donnait la montre
avec
» se souvenait avec sourire Michel Denisot dans les colonnes du Figaro en 2009.
Président
de la Berrichonne entre 1989 et 1991, Michel Denisot prend les rênes du
PSG dans la foulée. Avec le président castelroussin à la tête du club
de la capitale, tout semble réuni pour que Depardieu supporte Paris.
Mais l’acteur va surprendre son monde et jeter son dévolu sur l’AJ
Auxerre, coachée par ce « paysan lettré » de Guy Roux. Un choix
sportif, mais pas que. Car, si l’année 1996 est celle du doublé
Coupe-Championnat pour Auxerre, c’est aussi celle d’un millésime
exceptionnel pour le vin local, le chablis. Coïncidence ? Pas vraiment. «
Il était là pour le foot et... le chablis (rires) ! Il est viticulteur et il s’intéresse aux vins réputés » explique Patrick Bonnot, journaliste à L’Yonne Républicaine et déjà présent en 1996."
L'article de So Foot est disponible à cette adresse :

http://www.sofoot.com/gerard-depardieu-une-vie-de-foot-167190.html
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum