Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
colombo
Ballon d'or
Ballon d'or
Nombre de messages : 14637
Age : 46
Localisation : Devant son écran
Date d'inscription : 08/03/2006
http://berri.bbfr.net/portal.forum

TROIS COACHS AU RAPPORT

le Mar 24 Juil 2012, 14:26

TROIS COACHS AU RAPPORT







A trois jours de la reprise, Didier Tholot
(Berrichonne), Peter Zeidler (Tours FC) et Pascal Gastien (Chamois
niortais) ont répondu aux questions de la NR.Didier Tholot est impatient de retrouver la compétition officielle

Quel est l'objectif de l'équipe au classement ?

Didier Tholot (entraîneur de Châteauroux) : « Ça sera d'atteindre
ce que nous avons galvaudé en fin de saison dernière, à savoir finir
dans les dix premiers, ce qui était largement à notre portée. Mais il
faudrait éviter de fractionner notre saison en trois périodes :
négative, positive, négative. Je préférerai que ça soit dans l'autre
sens. »
Peter Zeidler (entraîneur de Tours) : « Le maintien avant tout. Et au-delà de ça, faire progresser l'équipe collectivement. »
Pascal Gastien (entraîneur des Chamois niortais) : « Le maintien. Il faut pérenniser le club en Ligue 2. »
Quel style de jeu va développer votre formation ?
D.T. : « Nous restons sur deux saisons où nous avons pris
beaucoup trop de buts. Nous devons donc sécuriser notre secteur défensif
et cela passe par un travail collectif car les buts encaissés ne sont
pas seulement imputables aux seuls défenseurs. Offensivement, nous
devons produire un jeu en mouvement fait de passes courtes et profiter à
100 % de la qualité individuelle de nos joueurs offensifs. »
P.Z. : « La référence, ce sont les matchs de Châteauroux et
Le Mans de la fin de saison dernière. Il y avait eu de la maîtrise, de
la possession, de la prise d'initiatives, du jeu vers l'avant avec et
sans ballon. »
P.G. : « On veut avoir le ballon, ne pas dépendre des autres. Proposer un jeu de possession, ce qu'on fait depuis trois ans. »
Quel est le joueur qui va se révéler dans l'effectif ?
D.T. : « Je vais mettre une petite pièce sur quelqu'un qui ne
sera peut-être pas un titulaire, il s'agit de Nasser Chamed. Il est
encore amateur mais il a fait une très bonne préparation avec nous et il
a bien progressé. »
P.Z. : « Le cadre, en tout cas, ce sera le projet de jeu !
Peut-être Meïté pour la révélation, mais ce n'est pas le seul. Ça peut
être un de nos trois Lyonnais aussi. La saison dernière, plusieurs
joueurs ont passé un cap important, si nos sept recrues pouvaient en
faire pareil, ce serait parfait. »
P.G. : « Je ne sais pas. J'espère que l'équipe va se révéler. »
Didier Tholot : " Je vais mettre une petite pièce sur Chamed "
Que redoutez-vous le plus de la saison à venir ?
D.T. : « Aujourd'hui, je ne redoute rien mais je suis impatient
d'être confronté aux autres cylindrées de ce championnat afin de nous
jauger. »
P.Z. : « L'équipe n'est pas habituée à jouer la lutte pour le
maintien. Il serait bien que l'on s'insère rapidement au moins en milieu
de tableau pour être plus sereins. L'année dernière, on a montré qu'il
fallait rester soudés, dans les moments difficiles. Il faut pouvoir
garder son sang-froid. »
P.G. : « Les blessures, le nombre de
blessés (NDLR, Niort compte actuellement neuf blessés et un suspendu).
On sera compétitif quand tout le monde sera là. Mais on a aussi doublé
tous les postes. »
Quel est l'objectif du club à moyen terme ?
D.T. : « C'est très simple, il faut que le club continue à sortir
des jeunes et qu'il ait toujours un équilibre financier, ce qui est
très important. Nous avons la chance d'évoluer dans un contexte serein
et il est primordial que le club – que ça soit sportivement ou
économiquement – puisse évoluer dans ce climat. »
P.Z. : « Je n'ai qu'un an de contrat encore, mais pour moi le
projet est sur deux ans avec le recrutement jeune que l'on a fait. Il
faut s'appuyer sur les joueurs qui se sont révélé l'an dernier et faire
progresser ceux qui arrivent, les inclure dans le projet de club.
Stabiliser le centre de formation aussi. Mais attention à ne pas trop
cultiver de romantisme. Il ne faut pas non plus échafauder de plan sur
quatre ou cinq ans, c'est trop long et incertain. »
P.G. :
« « Pérenniser le club en Ligue 2, se structurer, grandir. Cela veut
dire avoir de nouvelles infrastructures, faire monter l'équipe réserve
(actuellement en DH). Ça passera certainement par un nouveau stade. »
Trois favoris pour la montée ?
D.T. : « Je vois Monaco et Auxerre, plus une surprise mais là, c'est un point d'interrogation. Le foot est tellement bizarre. »
P.Z. : « J'en vois quatre : Nantes, Monaco, Le Havre et Arles-Avignon. »
P.G. : « Caen certainement, Monaco évidemment et certainement une surprise. »
Quel est l'autre coach de Ligue 2 que vous appréciez le plus ?
D.T. « Philippe Hinschberger. J'aime sa façon d'être et de faire
sur le banc. Ça me convient bien. Mais j'aime bien aussi Pascal
Gastien. »
P.Z. : « Il y a beaucoup de bons entraîneurs concurrents, mais si je devais n'en garder qu'un je dirais Philippe Hinschberger. »
P.G. :
« Je ne les connais pas bien. Je connais Denis Zanko (Le Mans), Régis
Brouard (Clermont-Ferrand), Stéphane Moulin (Angers) et Dominique Veilex
(GFC Ajaccio). »
berrichonne
Didier Tholot
> Né le 2 avril 1964, à Feurs (Loire).


> Joueur. Attaquant, il a débuté à Toulon en 1984, où il a
évolué jusqu'en 1986-1987. Il rejoint ensuite les Chamois niortais, où
il a joué trois saisons (1987 à 1990), puis Reims pendant une saison
(1990-1991). Il retrouve la 1re division à Saint-Étienne, de
1991 à 1993, puis à Martigues, de 1993 à 1995 et Bordeaux de 1995 à
1997. Il poursuit et termine sa carrière (2003-2004) en Suisse, où il
joue pour Sion, Bâle, Berne, puis à nouveau Sion.


> Entraîneur. Reconverti entraîneur alors qu'il joue
encore pour Sion, il entraîne ensuite à Libourne (2006 à 2008), Reims
(2008-2009) et Sion (2009-2010), avant de rejoindre la Berrichonne en
2010-2011.
tours
Peter Zeidler
> Né le 8 août 1962 à Schwäbisch Gmünd, en Allemagne.


> Francophile convaincu, il enseigne d'abord la langue de Voltaire
outre-Rhin. D'abord directeur du centre de formation du VFB Stuttgart,
il rejoint Aalen (2000 à 2004), club de niveau 3 allemand. D'abord
adjoint, il prend en 2003 les rênes de l'équipe. Il entraîne ensuite le
FC Nuremberg (4e niveau), de 2005 à 2007, puis le SV Stuttgart Kickers (3e division) durant six mois.
Il retrouve son ami Ralf Rangnick à Hoffenheim, comme adjoint de 2008 à 2011, et participe à l'éclosion étonnante du club.
En juin 2011, il rejoint le Tours FC, qu'il a conduit la saison passée à la 6e place de la L2.
niort
Pascal Gastien
> Né le 2 décembre 1963 à Rochefort.


> Joueur. Milieu. 1984 à 1988, puis 1989-1990 : Chamois niortais (montée en D1 en 1987).
1988-1989 : OM (doublé Coupe de France et champion de France).
1989-1993 : Nice (D1 puis D2).
1993 à 1997 : Châteauroux (champion de France de National en 1994 et de D2 en 1997).


> Entraîneur. A Niort depuis 1999, d'abord comme adjoint,
puis responsable de la formation. Entraîneur de l'équipe première
depuis la saison 2009-2010, il a fait monter Niort en National en 2010,
puis en Ligue 2 en 2012.


Propos recueillis par Nathalie Coquel Pierre-Yves Rochcongar et Sylvain Taillandier
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum